Issy-l’évêque : histoire – géographie et culture locale et patrimoine

Issy-l’Évêque est une campagne qui jouit d’une riche histoire et d’un somptueux patrimoine. Plus grande localité de Saône-et-Loire dans le canton de Brionne, Issy-l’Évêque se démarque par ses paysages majestueux. Avec une économie essentiellement agricole, le village propose aussi de nombreuses attractions touristiques.

Histoire de Issy-l’Évêque

L’histoire de Issy-l’Évêque remonte à la nuit des temps, les traces de vie des premiers hommes ont été trouvées dans la ville. Les chasseurs moustériens ont été les premiers habitants de la ville, suivis des Celtes. Les gallo-romains ont aussi occupé la ville les trois premiers siècles après Jésus-Christ, notamment dans la villa du bois des Buis. La campagne doit son nom Issy à la famille gauloise Issiacos qui a élu domicile dans la ville.

Ce nom sera latinisé en Issiacus et la ville prendra le nom de Issy-l’Évêque vers le 8e siècle. La ville doit également son nom à l’évêque d’Autun qui y fut nommé baron à la fin du 8e siècle. Avec le temps, la ville se fortifie et devient une partie du duché de Bourgogne. Elle connaîtra la guerre opposant le duc de Bourgogne au roi de France. La guerre détruira le château, le donjon de la ville et endommagera son église.

En 1789, l’abbé Jean-François CARION, curé de Issy-l’Évêque sera un acteur majeur de la révolution. Après ces événements, la ville débutera sa modernisation avec la construction d’une gare, d’une voie ferrée et de la Mairie-Ecole. En 2004, Issy-l’Évêque participe au concours départemental des villes et villages fleuris et décroche sa 1re fleur. En 2009, ses atouts touristiques sont mis en avant lorsqu’elle obtient le label de Station verte.

Géographie de Issy-l’Évêque

La nature a offert à Issy-l’Évêque tout ce dont elle a besoin pour proposer un cadre de vie agréable à ses habitants. Localisé dans le département de Saône — et-Loire, Issy-l’Évêque est le chef-lieu de ce canton qui a pour arrondissement Autun. Campagne située dans la région de Bourgogne–Franche-Comté, Issy-l’Évêque se trouve entre Marly-sous-Issy, Grury et Uxeau, les trois communes les plus proches d’elle. Située à plus de 200 km de Paris et à plus de 400 km de Bordeaux, Issy-l’Évêque compte près de 778 habitants. Les Issyquois se trouvent dans une commune ayant une superficie de 71,13 km avec une altitude moyenne variant entre 329 et 500 m.

Son sol est essentiellement granitique, mais la ville jouit d’un paysage avec de nombreux espaces verts. Sa végétation est composée de quelques cultures et l’agriculture constitue son activité économique de base. Les habitants de Issy-l’Évêque s’adonnent particulièrement à l’élevage de bovins, mais des efforts sont effectués pour développer le tourisme autour de son riche patrimoine.

Culture locale et patrimoine de Issy-l’Évêque

Avec son histoire qui remonte très loin avant J.C, Issy-l’Évêque dispose d’un patrimoine exceptionnel. La ville compte de nombreuses églises, châteaux et autres sites touristiques importants. Lors de votre visite à Issy-l’Évêque, il ne faut pas manquer de vous rendre à la place le bourg dont la construction et la fortification remontent au XIe siècle. Ici, vous pourrez admirer la magnifique Église Saint-Jacques-le-Majeur.

Église romane, elle remonte au 12e siècle et a appartenu à l’évêque d’Autun. Elle a survécu depuis lors et au 19e siècle, elle fut entièrement restaurée. En 1912, l’Église Saint-Jacques-le-Majeur devient Monument historique. À l’extérieur, elle est reconnaissable à son chevet, son bas-côté, ses absides, son clocher, sa baie géminée, son modillon, ses colonnettes et son portail. À l’intérieur, on ne peut qu’admirer sa magnifique fresque, sa voute originale, sa nef sur deux étages, les deux absidioles, etc.

Outre cette place, vous pourrez être tentés de visiter le château Montrifaut qui se démarque par son style anglo-normand. Bâtis entre 1890 et 1900, ce château est aujourd’hui affecté à un gîte, ce qui ne permet pas de le visiter. Ce château est également original grâce à ses deux cônes superposés. Les habitants de la ville utilisaient souvent la glacière du château Montrifaut pour conserver leurs aliments et pour consommer frais. Le château de Champcery est aussi très connu dans la ville, madame de Genlis y a vu le jour en 1746 et y a disparu.

Une visite à Issy-l’Évêque ne saurait se terminer sans passer par le mont Dardon et ses trois croix. Ce sera l’occasion d’assister aux fêtes traditionnelles qui s’y tiennent chaque année et de pratiquer la randonnée ou du parapente. À proximité de Issy-l’Évêque, vous retrouverez l’Abbaye Paray-le-Monial et sa basilique du 12e siècle, Anzy-le-Duc, la vieille cathédrale d’Autun, etc.